On a repris le chemin de l'école de Toulouse, cette petite école que Baptiste a connu en maternelle où il avait plein de copains. Mais il est partit l'année dernière en décembre et en 8 mois il a complètement occulter Toulouse, peut être pour se protéger ou tout simplement parce que les enfants s'adaptent mieux qu'on le pense et surtout mieux que nous.

Ce matin mon Baptiste était bien angoissé, se demandant si ses copains allaient le reconnaître, si ils seront toujours ses copains, si il sera à la hauteur de ce cp, lui qui a si peur de l'échec, si il sera lire ce soir, et si et si...

un premier matin plein d'interrogations et d'anxiété pour mon Baptiste

Mon coeur de Maman était bien lourd,  le  voir pleurer  m'a fait si mal...lui qui a été si courageux face aux changements de l'an passé

il faut reprendre ses marques... mais c'est pas toujours facile...

***

Et puis ce soir,je suis soulagée, j'ai récupéré un Baptiste tout heureux et ravi de cette première journée en CP

P9030652P9030654P9030655P9030656

//photos prises ce matin dans notre jardin à Toulouse//